128 stations de recyclage pour la gare de Berne

Lancement du tri des déchets et mesures anti-littering

Berne, 15.10.12 - Les CFF introduisent le tri des déchets dans les gares. La gare de Berne est le premier site à être équipé. Quelque 128 stations de recyclage y ont été instal- lées la nuit dernière. Les CFF renforcent leur stratégie environnementale et ré- pondent ainsi au vœu de la clientèle de pouvoir trier ses déchets. Si le pilote bernois s’avère concluant, d’autres grandes gares seront équipées dès 2013.

Ces dernières années, le littering a fortement augmenté dans l’espace public et cette tendance concerne également les gares et les trains des CFF. Depuis février 2012, les CFF ont testé différents concepts de recyclage dans neuf gares très fréquentées. L’objectif était de mesurer l’acceptation du tri des déchets auprès de la clientèle. Les variantes ont été analysées. Avec seulement 3 pourcent d’erreur, la variante qui propose une séparation claire du PET, de l’aluminium, du papier et des déchets restants est la variante plébiscitée par la clientèle.

Les données récoltées servent de base à l’introduction du tri des déchets au niveau national. La gare de Berne sert de pilote; 128 stations de recyclage y ont été installées dans la nuit de dimanche à lundi. En outre, 70 nouveaux cendriers, plus grands et plus visibles que les cendriers actuels, sont répartis en gare. Leur but est de sensibiliser les clients fumeurs à déposer leurs mégots dans les cendriers, au lieu de les jeter par terre ou sur les voies. Si l’essai bernois se révèle positif, les autres grandes gares suivront en 2013. A terme, le recyclage doit faire partie des nouveaux standards des gares et permettre aux CFF de diminuer les déchets publics de 30 pourcent d’ici 2015.

Lors de la conférence de presse d’aujourd’hui, Jürg Stöckli, responsable de CFF Immobilier, a souligné: «dès à présent, nous pouvons répondre au vœu de nos clients de recycler leur déchets, cela également lors de leurs déplacements. Et proposer le recyclage dans nos gares, c’est aussi assumer notre responsabilité écologique.» Patrik Geisselhardt, responsable de Swiss Recycling, se réjouit: «Les mesures des CFF sont un signal fort pour instaurer le tri des déchets et le recyclage.» Pour sa part, Nora Steimer, responsable de la communauté d’intérêts pour un monde propre IGSU, a souligné la collaboration avec les CFF. «Notre but est commun : nous voulons lutter contre le littering». Dans les gares, des ambassadeurs IGSU seront d’ailleurs présents pour sensibiliser les voyageurs.

L’introduction du tri des déchets sera accompagné d’une campagne de sensibilisation nationale dans les gares. La campagne est soutenue par l’association Swiss Recycling, ses membres PET-Recycling Suisse (PRS) et la coopérative IGORA (collecte de l’aluminium) ainsi que par la communauté d'intérêts pour un monde propre (IGSU).

Chaque année, les CFF récoltent 37‘850 tonnes de déchets dans les gares et les trains, dont 5‘730 tonnes de papier, 159 tonnes de PET et 51 tonnes de verre. La généralisation du tri des déchets doit permettre d’augmenter les quantités de déchets recyclés. 

Communiqué de presse SBB

Quick-Jump

Pocket Box

Newsletter

Les IGSU News t’intéressent-elles? Abonne-toi ici à notre newsletter.

inscrire »

IGSU sur Facebook

Montre ton refus du littering et adhère au «Réseau contre le littering» en cliquant sur le bouton «J’aime» de la page Facebook d’IGSU.

Vers la fan page de l'IGSU »

Ange ou Messy, quel est ton type de littering?

Découvre quel est ton type de littering et ce que tu peux faire contre!

Et c’est parti »