Une étude le prouve: les parrainages de sites sont efficaces contre le littering


Peu coûteux, simples et efficaces: les parrainages de sites portent leurs fruits dans la lutte contre le littering. Telles sont les conclusions d'une étude de la Communauté d’intérêts pour un monde propre (IGSU) et de l’EPF de Zurich. Pour que les communes, les écoles, les associations et les entreprises puissent profiter des parrainages de sites, ils sont aidés par l’IGSU au niveau de la mise en œuvre et de la planification de tels projets moyennant un manuel dérivé des conclusions de l’étude. 

En dépit d’une bonne gestion des déchets et d’un système de recyclage opérationnel, la Suisse compte aussi son lot de déchets sauvages ou abandonnés dans les espaces publics. Aujourd’hui, une étude de l’IGSU et de l’EPF de Zurich menée à la demande de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) indique que les parrainages de sites contribuent efficacement à réduire et à prévenir le littering. Les parrains de sites assumant la responsabilité de la propreté d’une certaine zone géographique publique ou semi-publique et la nettoyant régulièrement, ces lieux sont plus propres, indique l’étude.

Un mix de mesures éprouvées et innovantes 
«Dans la lutte contre le littering, nous employons, d’une part, des mesures éprouvées, mais sommes toujours à la recherche de nouvelles méthodes», explique Nora Steimer, directrice d’IGSU. «Au vu des résultats probants de cette étude, nous avons désormais inclus les parrainages de sites à notre catalogue de mesures». Maintenant, il s’agit de faire profiter les autres des enseignements de nos analyses et consultations d’experts par le biais de projets de parrainages: pour soutenir cette méthode efficace, l’IGSU a rédigé un manuel qui, grâce à ses conseils essentiels, aide les communes, les écoles, les associations et les entreprises dans la mise en œuvre d’un projet de parrainage de site.

Peu coûteux et efficaces 
Si les parrainages de sites constituent une mesure très peu coûteuse contre le littering, ils n’en sont pas moins très efficaces: grâce à un entretien régulier, les zones concernées sont propres et nettes, élevant le seuil d'inhibition relatif à l'abandon de déchets. L’effet positif des parrainages de sites est aussi renforcé par la mise en place de tableaux indicateurs ou la diffusion d'informations complémentaires sur les parrainages, comme le prouve l’expérience sur le terrain réalisée dans le cadre de l’étude IGSU. L’information permet d'attirer l’attention des passant(e)s sur le projet, de les sensibiliser à la bonne gestion des déchets et donc de mieux préserver la zone concernée.

Des projets de parrainages de sites qui réussissent 
De nombreux projets de parrainage de site sont déjà menés avec succès en Suisse et à l’étranger. En coopération avec l’union KEZO (Zweckverband Kehrichtverwertung Zürcher Oberland/Association de la Gestion des déchets de l'Oberland zurichois), la ville d’Illnau-Effretikon mène par exemple un projet de parrainages de sites très fructueux depuis 2006. Elle a réussi à motiver de nombreux particuliers, associations, écoles et entreprises commerciales et de détail à devenir les parrains d’une zone géographique.

Dans le canton de Bâle-Ville, l’Office de l’environnement et de l’énergie (Amt für Umwelt und Energie Basel-Stadt / AUE) permet aux classes d'écoles engagées de se qualifier en tant que «Green Team». Le «Green Team» intervient au service de l’environnement et reçoit une contre-prestation de l’AUE en échange. Pour son nettoyage hebdomadaire de l'école, l’équipe reçoit par exemple un nouveau panier de basket pour la cour de récréation.

 

Vous pouvez consulter l’étude et le manuel sur les projets de parrainages de sites sur: www.igsu.ch/fr/actualits/guide-parrainages-de-sites-/

 

Communauté d’intérêts pour un monde propre (IGSU) 
L’IGSU est le centre de compétences suisse contre le littering. Depuis 2007, l’IGSU s’engage pour la défense d’une Suisse propre à travers des mesures de sensibilisation préventive à échelle nationale. Les partenaires de l’IGSU sont la Coopérative IGORA pour le recyclage de l’aluminium, PET-Recycling Schweiz, VetroSwiss, 20 minutes, Blick am Abend, Swiss Cigarette, McDonald’s Suisse, Migros, Coop et International Chewing Gum Association. En parallèle, celles-ci sengagent contre le littering par le biais de leurs propres activités et implantent par exemple des poubelles supplémentaires ou réalisent des tournées de nettoyage.

 

Contact médias

  • Nora Steimer, directrice IGSU, téléphone 043 500 19 99, 076 406 13 86

 

Communiqué de Presse en PDF »

Quick-Jump

Pocket Box

Newsletter

Les IGSU News t’intéressent-elles? Abonne-toi ici à notre newsletter.

inscrire »

IGSU sur Facebook

Montre ton refus du littering et adhère au «Réseau contre le littering» en cliquant sur le bouton «J’aime» de la page Facebook d’IGSU.

Vers la fan page de l'IGSU »

Ange ou Messy, quel est ton type de littering?

Découvre quel est ton type de littering et ce que tu peux faire contre!

Et c’est parti »