Stop au littering: les bénévoles du Clean-Up-Day veulent en finir


La pandémie a bouleversé nos vies. Le télétravail a remplacé le team building, les masques faciales le rouge à lèvres et les tas d’ordures les plages de palmiers. La situation du littering, qui a connu une évolution positive ces dernières années, s’est à nouveau détériorée dans de nombreux endroits depuis le début de la pandémie. Il est temps d’en finir. C’est également l’avis de dizaines de milliers de bénévoles qui débarrasseront aujourd'hui et demain la Suisse de ses déchets dans le cadre du Clean-Up-Day national IGSU. Christa Rigozzi, présentatrice et marraine du Clean-Up-Day de cette année, donnera également de sa personne.

Ils libèrent la nature malmenée de plusieurs tonnes de déchets: enfants et personnes âgées, élèves et enseignant(e)s, membres d’associations et employé(e)s des administrations communales, salarié(e)s et dirigeant(e)s – tous en ont assez des déchets qui traînent et prennent position ensemble contre le littering et pour un monde propre lors du Clean-Up-Day national aujourd’hui et demain. «La nature a suffisamment souffert ces derniers mois. Il est temps de se ressaisir», estime Nora Steimer, directrice de l’IGSU. Cette année encore, des hommes et des femmes politiques et des personnalités suisses se mêlent aux bénévoles. A l’instar de Christa Rigozzi, présentatrice et animatrice, qui parraine le Clean-Up-Day 2021 et soutient notamment le Club Pescatori a Mosca Ticino. Cette association de pêcheurs ramasse avec l’aide de la population les déchets sur les berges des cours d’eau dans les environs de Faido. Christa Rigozzi se réjouit de cette mission et pense qu’il est important de prendre à nouveau davantage soin de l’environnement: «Les déchets qui traînent au sol n’abîment non seulement l’idylle d'un lieu, mais également notre environnement.»

De l’école au glacier
L’école Hegifeld de Winterthour ZH a participé aujourd’hui pour la troisième fois au Clean-Up-Day. Les élèves ont ramassé environ 300 kg de déchets et ont participé à des ateliers sur l’environnement. L’école Bümpliz Höhe de Berne a trié les déchets trouvés en fonction des matériaux et des couleurs et les a transformés en une œuvre d’art. Au Tessin, les écoles des communes de Morbio Inferiore et Vacallo sont parties avec leurs enfants de maternelle et élèves du primaire à la recherche des déchets sauvages. Et à Samedan GR, une étudiante de l’Ecole supérieure de tourisme des Grisons organise demain une excursion sur les glaciers de Pers et de Morteratsch: après avoir récolté des information sur l’impact du changement climatique sur les glaciers à la station de montagne de Diavolezza, les participants partiront en randonnée sur le glacier, accompagnés de guides de montagne, dans le but de collecter un maximum de déchets.

Du bureau à la rue
Cette année encore, les écoles primaires de Rheinfelden AG reçoivent le soutien des établissements municipaux et de Feldschlösschen Getränke AG. Comme à Rheinfelden, de nombreuses entreprises dans toute la Suisse participent aux actions place nette ou organisent leurs propres actions. Ainsi, outre les participants fidèles au Clean-Up-Day tels que Coca-Cola, UBS, McDonald’s Suisse et le WWF, l’entreprise de nettoyage de bateaux malLalonde, Jabil Switzerland Manufacturing Sarl ou Bayer Suisse SA, qui assure la propreté des rues à Zurich et à Bâle, sont également de la partie cette année.

Mouvement contre le littering
Le Clean-Up-Day national est organisé depuis 2013 par l’IGSU et mobilise tous les ans des dizaines de milliers de participantes et participants. Il fait partie du World Cleanup Day, qui aura lieu cette année le 18 septembre et auquel participeront activement plus de 180 pays dans le monde. Afin de protéger la santé des participants, l’IGSU a préalablement fourni aux organisateurs des recommandations de protection relatives au Covid-10. En septembre 2021, on estime à 25 000 le nombre de personnes qui ont participé à plus de 450 actions place nette. Cette journée d’action est soutenue par l’Office fédérale de l’environnement (OFEV), par l’Association suisse Infrastructures communales ASIC et par la Fondaton Pusch.

 

Communauté d’intérêt monde propre (IGSU)
L’IGSU est le centre de compétences suisse contre le littering. Depuis 2007, l’IGSU s’engage pour la défense d’une Suisse propre à travers des mesures de sensibilisation préventive à échelle nationale. L’une des mesures les plus connues de l’IGSU est le Clean-Up-Day national. L’IGSU travaille en coopération avec la Coopérative IGORA pour le recyclage de l’aluminium, PET-Recycling Schweiz, VetroSwiss, 20 minutes, Swiss Cigarette, McDonald’s Suisse, Migros, Coop, Valora et International Chewing Gum Association. En parallèle, ces entreprises et organismes s’engagent contre le littering par le biais de leurs propres activités et implantent, par exemple, des poubelles supplémentaires ou réalisent des tournées de nettoyage.

 

Contact médias:

  • Service médias IGSU 043 500 19 91, medien@igsu.ch.
  • D: Nora Steimer, directrice IGSU, 076 406 13 86
  • F: Cédric Québatte, équipe IGSU Clean-Up-Day, 078 710 45 77
  • I: Regula Schnyder, équipe IGSU Clean-Up-Day, 076 323 57 22

 

Communiqué de presse en PDF

Photo 1 en JPG - Ecole Niederglatt 1

Photo 2 en JPG - Winterthur Ecole Hegifeld 1

Photo 3 en JPG - Winterthur Ecole Hegifeld 2

Photo 4 en JPG - Ecole Niederglatt 2

Photo 5 en JPG - Winterthour Ecole Hegifeld 3