Le littering, c’est pas cool: les élèves de Gorgier apprennent à gérer les déchets


Certes, la pandémie a eu des effets négatifs sur la santé humaine, mais la nature a également souffert: bien souvent, les emballages à emporter et les masques de protection ne sont pas éliminés dans les règles et on les retrouve sur le sol. Aujourd’hui, l’école de Gorgier inverse la tendance en faisant appel aux équipes d’ambassadeurs de la Communauté d’intérêts monde propre (IGSU). Celles-ci organiseront les 29 juin et 1er juillet 2021 avec les élèves des ateliers thématiques sur le littering et le recyclage.

Aussi bien les villes que les espaces de détente de proximité présentent ces derniers temps un visage peu avenant: inhabituel pour la Suisse, des emballages de nourriture et de boissons s’entassent dans les ruelles des vieilles villes, sur les rives des lacs et dans les clairières. Que ce soit par frustration, par ennui ou par négligence, force est de constater que le littering a augmenté pendant la pandémie. Les campagnes de sensibilisation sont donc d’autant plus importantes. Les 29 juin et 1er juillet, les équipes d’ambassadeurs IGSU organisent à l’école de Gorgier des ateliers thématiques sur le littering et le recyclage. Le matin, les élèves sont familiarisés avec la bonne gestion des déchets dans le cadre d’ateliers et, l’après-midi, ils accompagnent les équipes d’ambassadeurs IGSU pour une tournée de nettoyage à travers Gorgier. «Pour nous, il est important que les élèves aient conscience des conséquences du littering», explique Raphaël Aeschlimann, professeur à l’école de Gorgier. «Les équipes d’ambassadeurs IGSU leur expliquent de façon ludique combien il peut être cool d’éliminer ses déchets dans les règles de l’art.»

Mesure de sensibilisation éprouvée
Les équipes d’ambassadeurs IGSU font partie des mesures de sensibilisation les plus anciennes et les plus éprouvées de l’IGSU. Depuis 2007, elles parcourent chaque année d’avril à septembre plus de 50 villes et communes suisses, où elles abordent les passant(e)s pour leur parler du littering et du recyclage. Dans les régions de montagne aussi, elles attirent l’attention sur le problème des déchets sauvages en été, en automne et en hiver et encouragent les touristes estivaux, les randonneurs et les amateurs de sports de neige à éliminer correctement leurs déchets. Un point important est également l’engagement auprès des écoles: les équipes d’ambassadeurs sensibilisent les élèves de tous âges au problème du littering par le biais d’ateliers, d’interventions dans les cours de récréation et d’actions place nette.

Soutien aux villes, communes et écoles
L’IGSU soutient les villes, communes et écoles avec de nombreuses autres mesures anti-littering. Ainsi par exemple avec le Clean-Up-Day national, qui est soutenu par l’Office fédéral de l’environnement OFEV, l’Association suisse Infrastructures communales ASIC et la Fondation Pusch Cette année, le Clean-Up-Day aura lieu les 17 et 18 septembre. L’IGSU décerne en outre le label No Littering aux villes, communes et écoles qui s’engagent activement contre le littering et soutient des institutions lors de la mise en œuvre de projets de parrainage de sites.

 

Communauté d’intérêts pour un monde propre (IGSU)
L’IGSU est le centre de compétences suisse contre le littering. Depuis 2007, l’IGSU s’engage pour la défense d’une Suisse propre à travers des mesures de sensibilisation préventive à échelle nationale. L’une des mesures les plus connues de l’IGSU est le Clean-Up-Day national, qui aura lieu cette année les 17 et 18 septembre. Les partenaires de l’IGSU sont la Coopérative IGORA pour le recyclage de l’aluminium, PET-Recycling Schweiz, VetroSwiss, 20 minutes, Blick am Abend, Swiss Cigarette, McDonald’s Suisse, Migros, Coop et International Chewing Gum Association. En parallèle, celles-ci s’engagent contre le littering par le biais de leurs propres activités et implantent par exemple des poubelles supplémentaires ou réalisent des tournées de nettoyage.

 

Contact médias:

  • Nora Steimer, directrice de l’IGSU, 043 500 19 91, 076 406 13 86, medien@igsu.ch
  • Raphaël Aeschlimann, Cercle scolaire régional Les Cerisiers, Gorgier, 032 886 45 79

 

Communiqué de presse en PDF

Photo 1 en JPG

Photo 2 en JPG